Petite fille de la médecine taoïste, la médecine traditionnelle chinoise est une médecine holistique dont la genèse remonte environ à 5 siècles. Ce n'est, bien sûr, pas son ancienneté qui en fait sa qualité, mais sa capacité à évoluer, à se transformer sans renier, ni oublier ses origines.

L'aspect le plus connu de la MTC en occident est l'acupuncture, mais ce n'est, en fait, qu'une petite facette de cette médecine globale, peut-être la plus spectaculaire pour nos yeux d'occidentaux. Mais d'autres outils sont utilisés en MTC, tels que les ventouses, le massage, la diététique, le Qi Gong, la moxibustion, la pharmacopée, les saignées, le Gua Sha...

Ses domaines d'application sont vastes et variés : de la simple grippe à la dépression, en passant par le mal de dos, la tendinite, les insomnies, les céphalées, les problèmes digestifs ou respiratoires, etc...la liste est non exhaustive...

La médecine traditionnelle chinoise a une action sur le corps, c'est son aspect thérapie manuelle. Mais avant tout sur l'énergie, le « Qi » (travaille sur les méridiens et les points d'acupuncture) et de ce fait, sur l'esprit (par la détente du corps et la circulation de l'énergie, l'esprit est appaisé). C'est ce qu'on appelle les San Bao (les 3 trésors) : le Jing, le Qi et le Shen (le corps, l'énergie et l'esprit).

L'acupuncture...

C'est une des techniques ou méthodes de traitement de la médecine traditionnelle chinoise. En puncturant des points spécifiques du corps (les points d'acupuncture), on va tonifier le Qi (l'énergie) en vide, disperser les stagnations, chasser les Xie Qi (énergies perverses), mobiliser le sang, harmoniser la circulation du Qi dans les méridiens, tonifier un organe particulier...

Chaque point ayant des fonctions précises, le choix de ces points se fait à la suite d'un diagnostique différentiel, selon les principes de la mtc : interrogation, olfaction, palpation et observation du patient afin de récolter et classer les symptômes et signes cliniques... ce qui débouchera sur un ou plusieurs syndromes et finalement sur des principes de traitement dont peut faire partie l'acupuncture, et donc, le cas échéant, des choix de points à puncturer.

L'aspects qui me semble le plus important, qui trouve ses origines dans le Yang Sheng Fa (méthode pour cultiver la vie) chez les taoïstes: c'est l'hygiène de vie. Que mangez vous? Comment dormez vous? Quelle activité physique exercez vous? Votre travail? Combien de temps devant les écrans? En d'autres termes: comment vivez vous? Pour comprendre et traiter un déséquilibre, il faut en connaître l'origine et c'est souvent dans votre quotidien qu'elle se cache... et c'est donc souvent là qu'est la solution... Les méthodes de traitements que sont l'acupuncture, le massage, la moxibustion... sont des soutiens,des aides parfois indispensables mais le gros du travail est entre vos mains.